LE BIEN-ETRE ET L'HARMONIE POUR L'UNITE DE SOI EN CONSCIENCE

c3aatre-ssoi.jpg

A tous les Êtres ! 
 
Gratitude à Annabelle Perceval, facilitatrice certifiée d’Access®, pour ce texte magnifique et si juste (de mon point de vue 😉) que j’ai reçu via sa news-letter à propos du 8 mars, journée dite « de la femme ».
 » Hier, certains hommes que j’ai croisés étaient fiers de me rappeler qu’ils savaient que c’était la journée internationale du droit des femmes. Et qu’ils étaient « pour » (quand vous êtes « pour » quelque chose et que vous avez besoin de le mentionner, c’est en réalité que vous êtes loin de vivre cette opinion…..)
Etre une femme ne fait aucune différence pour moi.
 
Longtemps, j’ai été élevée dans la croyance qu’être une femme voulait dire quelque chose, me donnait des privilèges, m’empêchait d’avoir accès à certaines choses, créait une longue liste d’attentes que je devrais passer ma vie à accomplir (être une mère, être une amante, être une fille, être une professionnelle, être une amie, etc).
 
Toutes ces définitions sont fausses. Totalement.
 
Et j’aurais souhaité ne pas perdre autant de temps à tenter de m’y conformer.
J’aimerais vous faire gagner du temps.
 
Et que vous profitiez à 100% de la balade qu’est la vie. Parfois c’est un marathon, parfois une chasse au trésor dans la jungle, parfois une traversée du désert, parfois une contemplation du sommet d’une montagne.
 
Etre une femme, comme être un homme, peut prendre mille visages.
Créer, accomplir, se dépasser, offrir, recevoir des autres n’a pas de genre sexuel.
Et vous le savez.
 
J’élève mes enfants (une fille de 13 ans , un garçon de 10 ans 1/2 et une fille de 9 ans) dans la perspective de l’Etre qu’ils sont, et non pas de leur genre, ni de l’homme ou de la femme qu’ils deviendront.
 
Donner trop d’importance à une appartenance sexuée est une erreur qui nous fait passer à côté du potentiel – unique- de chaque individu.
 
Il est vrai que 97% de mes clientes sont des femmes.
Oui, nous prenons beaucoup de plaisir à jouer des clichés féminins et masculins lors de mes séminaires.
Ce faisant, nous désamorçons l’arsenal de définitions qui nous asphyxient.
 
Et laissons émerger l’Etre, brillant et unique, qui Est et crée et n’a pas à se définir.
 
Et certains hommes apprécient de participer à ces espaces d’authenticité et de dépouillement des définitions.
 
Certes, nous somme définis par les autres et le système depuis notre plus jeune âge.
 
Depuis la maternité et notre bracelet rose ou bleu (ou blanc) qui a contenté – ou déçu – nos parents.
 
Mais ce n’est pas parce qu’on nous a défini pendant des années, que nous devons être ces définitions !
 
Etiez-vous la timide ? La maladroite ? La potelée ? Celle qui n’arrivait à rien faire seule ? Celle qui avait peur de tout ? Celle à qui on ne pouvait pas faire confiance ou au contraire à qui on demandait d’être là pour toutes sortes de responsabilités ?……..
 
Qu’avez-vous fait de ces définitions ?!
 
Les avez-vous intégrées comme vraies, tout en les rejetant ?
 
Y avez-vous cru et êtes-vous encore aujourd’hui ces définitions des autres ?
Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas VOUS !
 
La conscience demande la force et le courage de l’engagement, ainsi que de l’endurance.
 
De ne jamais se laisser freiner ou stopper par les définitions qui nous tombent dessus à tous les coins de rue.
 
Etre Soi, c’est ce choix très différent, d’explorer ce que nous sommes, grâce au choix que nous pouvons exercer à chaque instant.
 
Vivre comme un explorateur de possibilités.
 
Savoir que nous avons toujours le choix de tourner à gauche ou à droite, de revenir sur nos pas, de courir plus vite, de nous arrêter un instant pour nous reposer, d’en avoir assez. Et puis de se relever et reprendre notre route.
 
Savoir que la vie est mouvement. Toujours.
 
Et qu’elle nous demande d’être mouvement nous aussi.
 
Alors vous toutes qui lisez ce mail, je voudrais vous dire que vous êtes exceptionnelles.
 
Non pas parce que vous êtes des femmes, mais parce que vous êtes.
 
Vous êtes au monde, vous êtes en vie et ainsi vous êtes précieuses.
 
Et les hommes qui lisent ce mail aussi, que vous aimez, qui vivent avec vous, que vous élevez, avec lesquels vous créez de toutes les manières différentes, sont également précieux et uniques.
 
Quand vous envisagez les autres à partir de leur énergie et leur Etre, les différences, séparations, attentes et jugements qui vont avec disparaissent.
 
Et l’espace s’ouvre pour laisser place à la création d’un futur différent.
 
Quel futur voulons-nous créer ? »
 
Annabelle
%d blogueurs aiment cette page :