LE BIEN-ETRE ET L'HARMONIE POUR L'UNITE DE SOI EN CONSCIENCE

Archives de la catégorie ‘Sophrologie’

Quel cadeau pour Noël ?!

cadeaux

C‘est bientôt Noël et la course aux cadeaux ! 🎁🎅

« Que les corps sachent quel cadeau ils sont et ils seront un cadeau pour vous. » Gary Douglas 
Quel espace de possibilités allez-vous offrir pour les corps, pour les autres et pour le monde ?! 💫
Et si vous offriez des moments de bonheur, de bien-Etre, de douceur, de légèreté, d’harmonie, de santé ?
Des moments rien que pour soi, pour Etre Soi, des retrouvailles avec son corps, des prises de conscience et surtout recevoir dans un espace de bienveillance et de laisser-Etre !
Quelle contribution ce cadeau va être et créer pour la personne à qui vous allez l’offrir et aussi pour vous ?!
Quel cadeau allez-vous choisir dans ma malle aux trésors pour offrir, vous faire offrir ou encore vous offrir ? 💝

Au choix: big séances à – 15%, séances découvertes à prix mini (30 mn/30€), coaching/facilitation en présentiel ou à distance.

Offre valable jusqu’au 15 janvier 2019 ! 🎉

chèque cadeau

Epoké / point de vue intéressant

laisser etre

Origine du point de vue intéressant  
L’époké, le non-jugement, postulat de base commun à la sophrologie et à Access Consciousness® !
Epoké = point de vue intéressant !
Sophro + Access® = Laisser-Etre et Etre Soi ! 

Concept d’époké en sophrologie 

Epoké est un terme grec dont la signification s’approche de « absence de jugement, de préjugé ».

  En sophrologie, c’est une notion fondamentale!   Tout se passe comme si nous découvrions les situations, les gens, les sensations, ….. avec une perception nouvelle, un « regard neuf ».

C’est valable dans les premiers temps dans son rapport à soi-même: -pas de jugement de ses ressentis, -pas de jugement de ses sensations, -pas de jugement des perceptions que l’on a de son propre corps,   il n’y a qu’une observation de ce qui se passe, ce que l’on ressent, ce que l’on perçoit de soi.

C’est aussi valable par la suite dans sa relation aux autres: -pas de jugement de l’autre en ce qu’il est, -pas de jugement de l’autre en ce qu’il fait,   il n’y a qu’un accueil de l’autre tel qu’il est et non tel qu’on le percevrait au travers de préjugés.

C’est enfin valable dans l’approche de situations, plus ou moins complexes: -pas de jugement en fonction de ses propres connaissances, -pas de jugement en fonction de ses propres expériences,   il n’y a qu’une approche d’une situation nouvelle, avec de nouvelles données, de nouvelles contraintes, …

Dans son rapport à soi, cela participe à l’émergence de « l’être vrai »: ce que l’on est hors des contextes sociaux, hors des pressions des cadres (famille, vie professionnelle, …), hors de l’image que l’on veut donner ou que l’on est aux autres.

Dans son rapport aux autres et aux situations, cela amène une ouverture la plus grande: « ne rien interdire », « ne fermer aucune porte », laisser un « champs de possibles » vaste. Accepter l’autre, admettre ses états de moment, comprendre qu’il s’autorise à être différent que ce que l’on attendrait de lui.

« Lorsque donc quelqu’un te met en colère, sache que c’est ton jugement qui te met en colère« . Epictète

Source : Concept d’époké en sophrologie – Sophologie: la base et une approche par l’imaginaire

Bonne fête des mères !

Bonne fête Maman !

Et si pour la fête des mères vous offriez ou vous désiriez recevoir du bien-Etre, de l’harmonie, de la santé, de la légèreté, de la joie, de l’aisance, de la liberté, de la Conscience et encore plus de possibilités ?! 🎁🎉
Quelle que soit l’occasion, nous pouvons Etre une contribution pour quelqu’un, pour son corps et tout son Etre ! 
A choisir dans ma boîte à outils et parmi les formations.
Offre valable jusqu’au 10 juin.

LIFTING FACIAL ENERGERTIQUE D'ACCESS®
French The Gift Of Bars

 

 

Préparation aux examens

exams

« Le stress est un signal d’alarme qui vous prévient que vous vous attachez à quelque chose qui n’est pas vrai pour vous. » Byron Katie
Et si le stress des examens ne vous appartenait pas ?
– troubles du sommeil
– angoisses
– perte de confiance
– difficulté de concentration, de mémorisation
– fatigue
– trac
– etc…
Et si vous pouviez vous libérer de tous ces effets dus aux peurs, sentiments, pensées, émotions, jugements qui ne vous appartiennent pas et qui vous limitent et vous éloignent de votre savoir ?
Et si la réussite était possible en étant en pleine possession de vos moyens, de vos capacités ?
Je vous propose de vous accompagner avant et pendant les examens afin de créer un espace d’aisance et de confiance grâce aux Bars d’Access®, à la sophrologie et/ou à la cohérence cardiaque avec un forfait de 5 séances (ou moins ou plus si besoin est) à – 25%.
Et que vous soyez élève, étudiant ou parent, vous avez aussi la possibilité d’apprendre les Bars d’Access®, méthode anti-stress par excellence, pour pouvoir ensuite faire des échanges entre vous, être une contribution les uns pour les autres et continuer à recevoir ! (Gratuit jusqu’à 15​ ​ans.1/2 Tarif de 16 à 18 ans.)
Pas besoin d’être « thérapeute » pour apprendre ces fabuleux outils à la portée de tous​ ! 🙂
Prochaine journée de formation le 22 avril à 10mn d’Issoire.

Mes nouveautés 2017 !

  • Facilitation à distance par tél ou Skype grâce aux questions et processus verbaux d’Access Consciousness®.

 

  • Séances individuelles, au choix, sur rendez-vous à l’Espace Détente Vitalvie, 17 rue Fontgiève à Clermont-Ferrand, le 1er jeudi de chaque mois, de 14h à 19h

Et toujours à Issoire !
Quelle contribution puis-je être pour Vous, votre corps et votre vie ?
Au plaisir de vous rencontrer !

Et si vous arrêtiez de fumer ?!

stop-940x788-800x671-640x537

A l’occasion de la campagne nationale « Un mois sans tabac » en novembre, je vous invite à « Une vie sans tabac », si vous le choisissez !
Et si arrêter de fumer était plus facile et possible grâce aux méthodes psycho-énergétiques que je vous propose ?
Et c’est une ancienne fumeuse qui vous parle ! 😉
A votre disposition pour tous renseignements 🙂

5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur la sophrologie

 

  1. La sophrologie est inspirée du yoga, du bouddhisme tibétain et du zen
  2. La sophrologie prend sa source dans le milieu neuropsychiatrique du début des années 60 où Alfonso Caycedo, médecin interne à l’Hôpital provincial de Madrid, pratique l’hypnose. Souhaitant approfondir ses travaux de recherche sur la conscience, il crée alors le département « Sophrologie ».

Puis, la sophrologie évolue et s’enrichit grâce aux différentes rencontres de son inventeur.

Une rencontre fondamentale fut celle d’Afonso Caycedo avec la phénoménologie sur laquelle il a basé sa méthode. La phénoménologie est un courant philosophique qui préconise un « retour aux choses mêmes ». C’est à dire de vivre les choses sans a priori, sans jugement ou interprétation.

A la fin des années 60, celui-ci voyage en Orient et étudie le yoga, le bouddhisme tibétain et le zen japonais. A partir de ces recherches, il met en place les méthodes spécifiques de la sophrologie visant au développement de la conscience dans la relation au corps.

  1. La sophrologie est une science

« La sophrologie est un terme créé par le professeur Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre orienté par l’école de psychiatrie phénoménologique et existentielle, pour désigner une méthode scientifique qu’il a conçue pour l’étude de la conscience et pour maîtriser l’équilibre corps-esprit, avec des procédés vivantiels qui lui sont propres. »[1]

La sophrologie est donc une science composée de plusieurs techniques d’inspiration occidentale et orientale permettant de développer la conscience d’un individu. Elle repose sur l’idée que par le biais de la conscience, nous avons la possibilité d’agir sur nous-même et de nous transformer.

  1. La sophrologie est une méditation

La sophrologie nous invite à vivre le moment présent. Pour cela, de nombreux exercices proposent une rencontre avec le corps c’est à dire l’accueil des sensations « ici et maintenant » sans jugement, a priori ou analyse. La respiration en est un élément essentiel.

Tout comme la méditation, elle donne une grande importance à l’observation des sensations, perceptions, pensées et sentiments. Cette observation nous permet de développer notre conscience et ainsi de nous libérer de nos préjugés, peurs, croyances et habitudes.

  1. La sophrologie est un renforcement du positif

La sophrologie est basée sur le principe que toute action positive dirigée vers notre corps ou vers notre mental a une répercussion sur notre être tout entier.

En ce sens, elle nous apprend, par différentes techniques spécifiques, à développer les éléments positifs du passé, du présent et du futur. Il ne s’agit pas de nier les éléments négatifs mais de les mettre entre parenthèses afin de se concentrer sur les structures positives de l’individu.

L’objectif est de générer des ressentis positifs qui vont nous faire prendre conscience de notre potentiel et nous permettre de développer de nouvelles capacités (confiance en soi, capacité de concentration ou de mémorisation etc.).

  1. La sophrologie est un entraînement

Elle se pratique en séance individuelle ou collective d’une durée d’une heure environ mais peut aussi se pratiquer chez soi.

En effet, à l’image d’un sportif qui se prépare pour un marathon, la sophrologie requiert un entraînement. Le développement de nos potentiels et capacités (telle que notre capacité à être présent) suppose de répéter régulièrement les différents exercices proposés par la sophrologie. Ceux-ci sont conçus pour être aisément appliqués dans la vie quotidienne.

[1] Dominique Aubert, Richard Esposito, Pascal Gautier, Bernard Santerre, Sophrologie Lexique des concepts, techniques et champs d’application, Elsevier Masson, 2010

Source: 5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur la sophrologie.

%d blogueurs aiment cette page :