Le Bien-Etre et l'Harmonie pour l'Unité de Soi et Vivre en Conscience

Archives de la catégorie ‘A méditer’

La Fondation d’Access®, quésaco? mon témoignage.

Et si cette classe était la clé du changement pour vous, pour votre vie et pour le monde ?!

Nous sommes des êtres « divins », des êtres infinis, illimités, créateurs, spirituels, venus faire une expérience terrestre.
Vous l’avez certainement entendu et/ou​ vous le savez, tout comme moi. 

​O​ui, ok, c’est génial,​ mais comment je l’incarne dans mon quotidien, ​pourquoi je n’arrive pas à vraiment changer ce qui ne fonctionne pas dans ma santé, mes relations, ma famille, mon travail, mes finances, etc. ?
​Et quand est-ce que je vais arrêter de me juger, de juger les autres et d’avoir peur des jugements des autres parce que c’est comme ça que tout le monde fait autour de moi ?
Quand et comment je vais enfin assumer pleinement d’être différente de ma famille, de mon entourage, et ne plus souffrir de vivre dans cette réalité ?
Qu’est-ce qu’il faudrait pour qu’il y ait enfin la paix sur cette planète ?
Etc…

J’ai pourtant passé près de 30 ans en développement personnel, à suivre​ plusieurs formations en psycho-énergétique, lu des tonnes de livres, suivi certains enseignements qui flattaient mon égo spirituel. 

J​e croyais être libre, mais j’étais enfermée dans ma prison dorée.  J’ai appris, j’ai grandi, j’ai évolué, bien sûr, mais il manquait toujours le lien entre la théorie et la mise en pratique dans tous les domaines de ma vie pour tendre à un minimum de congruence.

Eh bien à force de me poser toutes ces questions et parce que je savais au fond de moi ​qu’autre chose était possible, et que je suis curieuse ;-), j’ai rencontré Access® !

Wouha ! Gratitude ! Enfin j’avais des outils concrets, faciles (et tellement agréables) pour transformer ce qui ne fonctionnait pas pour moi, pour ne plus m’identifier à mes émotions, mes sentiments, mes peurs, mes doutes…, pour sortir du rôle de victime et de l’infernal triangle dramatique, pour vivre concrètement ce qu’est être créatrice de ma vie en me libérant de tous les jugements, mensonges, illusions, conditionnements, croyances, limitations de cette réalité et en faisant mes propres choix.​

Et petit à petit, j’allais à la rencontre de qui je suis réellement​. 

Rien de tellement nouveau, allez-vous me dire. Déjà vu, déjà lu, déjà entendu. 

Eh bien le plus d’Access®, ce sont tous ​ces processus énergétiques et quantiques de libération des mémoires cellulaires qui nous emprisonnent et nous freinent à notre insu, et c’est pour ça que ça marche !

Il ne s’agit pas d’améliorer cette réalité ou de s’y adapter du mieux possible, il s’agit de la changer ! 

Tant que nous n’avons pas libéré ces mémoires ​transgénérationnelles et collectives depuis la nuit des temps, voire des vies antérieures, nous reproduisons encore et encore les mêmes histoires​ sous des aspects différents et cela se reflète dans le monde. 

N’est-il pas temps de créer une autre réalité sur notre si belle planète ?!

Les Bars® m’avaient déjà donné des ailes de joie et de confiance pour mon départ de la région parisienne vers l’Auvergne.

Mais la classe La Fondation m’a fait faire un saut quantique dans mon processus évolutif par les prises de conscience et la légèreté qui apparaissaient ensuite.                             

Encore plus de confiance en moi, un mieux-être général, une meilleure énergie, plus de dynamisme, un meilleur sommeil, c’était important pour moi car j’avais encore quelques séquelles de fibromyalgie, et j’ai pu créer ma nouvelle vie avec aisance grâce aux questions, aux déblayages, et je créais des synchronicités, des belles rencontres qui facilitaient mon installation tant personnelle que professionnelle, et tout ceci avec enthousiasme et dans la joie ! 

J’ai aussi affiné mes perceptions énergétiques,​ appris à communiquer avec mon corps et les autres corps, avec les entités, plus de laisser-être pour moi et pour les autres​ et tant d’autres possibilités !

Je suis maintenant un catalyseur de changements pour moi mais aussi pour les autres, pour ma clientèle​ et pour le monde ! Quel honneur, quel bonheur ! Quelle joie ! Gratitude ! 

​D​ans la​ classe La Fondation​ avec tous ses outils totalement innovants et r-évolutionnaires,​ nous recevons un énorme trousseau de clés pour ouvrir les verrous, les serrures​ des chaînes, des cadenas, des portes de nos prisons intérieures et extérieures. Nous pourrons alors briser les fondations de la limitation à partir de laquelle nous fonctionnons si souvent, et de construire une nouvelle plate-forme, celle des possibilités sans limites, pour que n​ous puissions​ commencer à créer la vie que n​ous désirons​ vraiment, pour faire tout ce que n​ous voulons​ selon n​os propres choix et avec aisance dans tous les domaines de n​otre vie : les relations, l’argent, la santé, la sexualité, la famille, l’énergie, la communication, etc. 

La Fondation c’est sortir des « …vieilles habitudes, des vieux fonctionnements de toutes sortes qui sont là enracinés si profondément qu’il semblerait que nous ayons à creuser jusqu’à des fondations insondables pour les en extirper. » Sri Aurobindo

​Outils ​principaux:

  • l’art de la question et des processus verbaux, d’une puissance extraordinaire pour libérer les points de vue fixes qui nous limitent, nous réduisent et réduisent notre vie, et pour sortir de la dualité de cette réalité. 
  • des processus corporels pour dissoudre les mémoires verrouillées dans le corps.
  • libération des implants distracteurs qui nous maintiennent dans la non conscience, dans le non-choix, dans le jugement. 
  • les 10 clefs qui créent vraiment une liberté pour soi et les autres.
  •  et tellement d’autres pour d’infinies possibilités !​

 Nous avons aussi le privilège d’écouter et de recevoir une session ESC avec Dain Heer, une « guidance », un  voyage vers l’espace de l’Etre infini que nous sommes, un moment intense et inoubliable !

C’est tellement riche, passionnant et transformationnel que je participe à cette classe tous les ans, soit en présentiel soit lors de la Global Foundation avec Gary Douglas et Dain Heer !

A chaque fois, je découvre de nouvelles choses, je reçois de nouvelles prises de conscience, d’autant plus que le contenu de la  classe est revisité tous les ans, donc de nouveaux déblayages de plus en plus puissants et libérateurs.

Dans La Fondation, absolument tous les domaines de la vie sont abordés. Alors vous pouvez poser toutes les questions possibles  en rapport à ce que vous désirez transformer et vous pouvez demander et recevoir une facilitation pour créer plus d’aisance dans votre vie, et ce dans un espace de bienveillance et de non- jugement absolu.

Avec La Fondation, l’aventure d’Etre Soi en Conscience commence vraiment !

4 jours pour réveiller et révéler Qui vous êtes vraiment !
4 jours pour changer votre vie !
4 jours pour contribuer à changer le monde !

4 jours exceptionnels pour dire Oui à la Vie et croître vers la Liberté et l'Unité !

 

« Transformer notre conscience individuelle c’est enclencher le processus de transformation de la conscience collective. » Thich Nhat Hanh

« Seule une authentique transformation de l’individu apportera des changements significatifs à l’humanité » Jung

« Le changement n’est rien d’autre qu’un ensemble de possibilités différentes qui se révèlent  »  « La plus grande puissance est la capacité de changer et transformer tout et n’importe quoi. »    » La raison d’être du changement est d’avoir tellement de liberté dans ta vie que tu sais que tu peux tout choisir à tout instant  » Gary Douglas.

Alors si vous pouviez tout choisir, qu’est-ce que ça serait ?

Et si vous retrouviez la capacité de choisir pleinement votre vie au lieu de la subir ?

Et si vous choisissiez de changer et de transformer tout ce qui ne fonctionne pas dans votre vie pour créer une autre réalité, V​otre réalité​, en vous connectant au champ infini des possibilités ​?

Qu’est-ce qu’il faudrait pour que tout le monde se choisisse et s’offre ces outils extra-ordinaires pour créer ensemble un monde de joie, de paix et d’Unité, le royaume du Nous ! 

​Bien Coeurdialement !

 

Au-delà des différences et des « handicaps »! le 29/03/20 à Luzillat

Handicapacités

Handicaps ou capacités ?

 » Les enfants qui ont été étiquetés TDA, TDAH, TOC et autistes sont affectueusement appelés les X-Men dans Access Consciousness. Leurs capacités sont étonnantes, si nous sommes prêt à y puiser.
Les X-Men ne sont pas handicapés. Les étiqueter n’est pas un acte de gentillesse à l’égard des parents ni des enfants.
Les enfants autistes sont le futur du monde.. » Gary Douglas

 

Et si nous arrêtions de cataloguer et de juger ces enfants, ces jeunes et même les adultes ?
Et si ces différences étaient des capacités ?
Et vous, comme moi ;-), n’êtes -vous pas un X-Men qui s’ignore et ignore donc son potentiel ?

Je constate en consultation que ces jeunes sont de plus en plus nombreux depuis des années, bizarre ? vous avez dit bizarre ?
Et s’ils étaient les leaders d’un futur durable pour contribuer à nous faire évoluer et changer le monde? N’est-il pas temps ?!

Les Bars d’Access® sont incontournables pour faciliter la vie de ces personnes et ont des effets remarquables dès la première séance (calme, détente, confiance, joie…) !

Mais savez-vous qu’il y a un autre processus qu’on peut ajouter aux Bars pendant qu’on les donne ?
Il a un effet très profond sur les personnes « différentes » qui manifestent les “handicaps” ou “troubles” tels que l’autisme, les TOCs, le trouble de l’attention (TDA), l’hyperactivité (TDAH), les dys…, la bipolarité, les troubles neurologiques, etc.
Il va faciliter la libération des carcans des étiquettes, des diagnostics, des limitations et des jugements liés à ces « différences » et il va favoriser une meilleure concentration, mémorisation et donc plus de confiance en soi.
Ce processus s’adresse aussi aux enfants en difficulté scolaire sans étiquette !

Et si vous veniez avec vos enfants ? Quelle contribution ce serait pour vous tous ?

Il permet aussi de rééquilibrer les circuits cérébraux et neuronaux endommagés lors d’AVC, de cancer, de chirurgie, de maladies chroniques, etc., et peut donc être utilisé en tant que processus corporel là où le corps le demande.

Agit aussi sur les animaux.

Ce processus vient en complément de l’atelier du matin « A quel point es-tu prêt.e à être différent.e ? »  
mais vous pouvez suivre les 1/2 journées séparément.

 

Si vous voulez en savoir plus, voici le livre de Anne Maxwell , Gary M Douglas et du Dr Dain Heer, « Apprendrais-tu à un poisson à grimper à un arbre ? » pour une approche différente pour des enfants juste différents ! https://amzn.to/2wNBKuZ

Horaire:14h30/18h

Prix: 70 €  
– 7 € si participation à l’atelier du matin.
– 15 € si participation aux Bars + atelier.
1/2 Tarif de 16 à 18 ans.
Gratuit pour les enfants jusqu’à 15 ans si accompagnés d’un adulte.

Cette formation est ouverte à tous, sans prérequis​,​ et vous permet de donner le processus de façon professionnelle et/ou personnelle, car vous êtes alors reconnu.e Praticien(ne) de ce processus (certificat sur demande).

Je vous rappelle que l’on n’a pas besoin d’être « thérapeute » pour apprendre ces fabuleux outils à la portée de tous, ils s’adressent à toute personne qui a envie de changer des choses dans son corps et dans sa vie et d’être une contribution pour les autres.

Et si c’était possible de créer une nouvelle réalité des possibilités grâce aux processus d’Access® ?

Merci de partager ces infos pour semer des graines de conscience autour de vous.
« Quelle énergie, espace et conscience votre corps et vous pouvez-vous être pour être l’espace et l’invitation à une possibilité différente ? »

Renseignements et inscription:
laurenceattali@gmail.com / 06 15 29 59 55.

 

Si cette date ne vous convient pas, choisissez la votre !
En effet, je peux ​aussi ​organiser des classes Bars, processus corporels, Facelift ou des ateliers d’Access® à votre demande et à la date qui vous convient​.​
Pour une séance individuelle, Bars ou Corps, n’hésitez pas à me contacter.

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous retrouver sur le chemin de la Conscience !

Laurence Attali
 
Toute notre vie est imprimée dans notre corps. Les processus corporels d’Access® permettent d’utiliser l’intelligence innée du corps pour libérer ces empreintes, dissoudre tous les traumas, mémoires, conflits etc et ainsi apporter plus de facilité, de douceur, de santé, de puissance et de plaisir dans notre corps.
Nous re-créons la connexion et la communication avec notre corps pour plus de possibilités et pour trouver une plus grande aisance et liberté dans la vie.
.

Meilleurs choix pour 2020 !

voeux

Qu’est-ce que vous aimeriez choisir, demander, recevoir et créer en cette année 2020 qui changerait votre réalité ?

Et si au lieu de prendre des « bonnes » résolutions basées sur les jugements, les mensonges, les projections et les attentes qui s’y cachent, vous pouviez faire des nouveaux choix, Vos choix, pour créer votre vie avec plus d’aisance et de joie ?!

Et si nous demandions à recevoir les nouvelles énergies de cette nouvelle décennie qui commence pour avoir le courage de faire des nouveaux choix, pour avoir des nouvelles prises de conscience, pour percevoir des nouvelles possibilités, pour recevoir des nouvelles contributions pour Etre plus Soi ?!

Moi, je continue à choisir et à demander que nous pouvions tous ensemble alchimiser, transmuter l’ancien monde, pour Etre cet espace, cette vibration, qui va créer, générer, actualiser un nouveau paradigme de transparence, d’authenticité, de vraie gentillesse, de bienveillance, de gratitude, de paix, de joie, d’harmonie, d’abondance, de Conscience et d’Unité sur la Terre et avec la Terre !

Quelle contribution pouvons-nous être ensemble pour enfin vivre le royaume du Nous sur notre belle planète ?!

Et pour que tout cela ne se limite pas à une belle utopie, à de belles paroles ou intentions, je suis à votre disposition avec honneur et joie si vous choisissez de recevoir ma contribution pour vous faciliter la vie, car grâce aux fabuleux outils à notre disposition et grâce à vous, je reçois aussi, et on avance et on évolue ensemble ! 🙂 

 

Renaissance

renaissance

«Partout dans l’univers nous voyons en action ces deux puissances que sont la vie et la mort. Mais, en réalité, la seule véritable puissance est la vie, car rien n’existe en dehors de la vie. La mort est contenue dans la vie, elle n’est qu’un changement de plan, un changement de forme, de vêtement, un déplacement pour une nouvelle mission à accomplir, une modification de l’état de conscience.
Une transformation de la vie ne peut pas être la fin de la vie. La vie et la mort se donnent la main et travaillent ensemble pour l’évolution. La mort n’est qu’une illusion. Que de fois déjà nous sommes tous passés par ce que l’on appelle la mort ! Et nous voilà de nouveau vivants… Seule existe la vie ininterrompue, la vie sans limites.»

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Le mouton noir de la famille

mouton-noir

« – Maître, j’ai toujours été le MOUTON NOIR de la FAMILLE. Celle qui n’a pas fait comme les autres, celle qui prend des chemins différents, l’artiste, la sensible, la décalée, la tarée même parfois. Et à certains moments, ça me pèse. Il y a des blocages en moi, des portes que je n’arrive pas à ouvrir sur l’estime et la valeur que je m’accorde à moi-même. C’est très profond, ça vient des origines, c’est familial, lourd…

– J’aurais donc un message important à te transmettre : le mouton noir de la famille est la pièce centrale de la systémique familiale, autour de laquelle se joue un bal tragique. C’est elle qui catalyse les traumas de la fratrie, des parents, des ancêtres. C’est sur elle que, par ses capacités de transmutation hors du commun, repose la guérison cathartique et libératrice de toute une famille. C’est le Petit Poucet qui sauve tout le monde en semant les cailloux blancs, c’est le médicament, le remède, l’étincelle, la goutte d’eau qui fait se briser le vase. En toi réside la grâce de tes ancêtres, en toi se jouent les non-dits des autres, en toi dansent leurs désirs inavoués, en toi s’est harmonisé le chaos de leurs subconscients en une mélodie qui les bouscule, parfois les irrite. Et qu’il t’appartient maintenant de faire danser.

Retiens ceci : qu’es-tu prête à perdre pour ouvrir cette porte qui, retiens-le, est fermée de l’intérieur ? »

Stephan Schilling

LA « TROP » FEMME…

être moi

LA « TROP » FEMME…

« Elle est là. . .
La « trop » femme.
Celle qui aime trop fort, sent trop profondément, demande trop souvent, désire trop.

Là, elle prend beaucoup d’espace, avec son rire, ses courbes, son honnêteté, sa sexualité. Sa présence est aussi grande qu’un arbre, aussi large qu’une montagne. Son énergie occupe chaque crevasse de la pièce. Trop d’espace qu’elle prend…

Là, elle gêne avec son désir persistant, trop envie. Elle désire beaucoup , veut tout, trop de bonheur, trop de temps seule, trop de plaisir. Elle traversera le soufre, la rivière trouble et le feu de l’enfer pour l’obtenir. Elle risque tout pour étouffer les angoisses de son cœur et de son corps. Cela la rend dangereuse.

Elle est dangereuse.

Et là-bas, cette «trop» femme, qui fait réfléchir trop, ressent trop, s’abandonne trop. Elle avec sa pose authentique et sa confiance en soi comme elle se porte. Elle avec ses rires du ventre et son insatiable appétit et sa propension à la passion ardente. Tous les yeux sur elle, pensant qu’elle fait toujours trop, qu’elle en fait « des caisses »….

Oh, cette « trop » femme. . . Trop forte, trop dynamique, trop honnête, trop émotive, trop intelligente, trop intense, trop jolie, trop grosse ou trop mince, trop difficile, trop sensible, trop sauvage, trop intimidante, trop réussie, trop joyeuse, trop nécessiteuse,- trop .

Elle devrait se calmer un peu, être abaissée quelques fois. Quelqu’un devrait la remettre dans un endroit plus respectable. Quelqu’un devrait lui dire.

Je suis ici. . . La trop de femme, avec mon cœur trop tendre et mes trop d’émotions.

Je veux beaucoup de justice, de sincérité, d’espace, de facilité, d’intimité, de respect, d’être vue d’être comprise, de votre attention et de vos promesses à garder.

J’ai été appelée très exigeante parce que je veux ce que je veux, et intimidante à cause de l’espace que j’occupais. J’ai été appelée égoïste parce que je suis auto-aimante . J’ai été appelée une sorcière parce que je sais comment me guérir.

Et encore. . . Je me lève. Pourtant, je veux encore ressentir, je demande, je risque et je m’occupe de l’ espace .

Trop de femmes ont été confrontées à l’extermination depuis des siècles, nous avons tellement peur d’elles, terrifiées par leur grande présence, de la manière dont elles commandent le respect et brandissent la vérité de leurs sentiments. Nous avons essayé de l’étouffer chez nos soeurs, chez nos femmes, chez nos filles. Et même maintenant, même aujourd’hui, dans un certain sens, nous continuons…

Si vous avez déjà été appelée «trop» ou «excessivement émotive» ou encore trop «coincée», vous êtes probablement une femme trop forte.

Et si vous l’êtes. . . Je vous implore d’embrasser tout ce que vous êtes, de toute votre profondeur, de toute votre immensité; De conserver votre dignité et de ne jamais vous abandonner, d’irradier de montrer tout votre rayonnement.

Oubliez tout ce que vous avez entendu, votre trop-née est un cadeau ; Oh oui, celui qui peut guérir, inciter, libérer et couper directement au cœur des choses.

Ne craignez pas ce cadeau, et ne laissez personne vous en démunir. Votre trop-née est magique, c’est la médecine. Cela peut changer le monde.

Tu ne me crois pas?
Vérifie ceci: Toutes vos femmes préférées, celles qui ont fait de l’histoire, celles qui ont prêté leur voix pour changer et se sont courageusement autorisées à être exactement ce qu’elles sont. sont ou ont toutes été des « trop » Femmes !

Alors s’il te plait soit trop Femme, demande. Cherche.Développe tes envies. Bouge. Ressens. Sois Toi.

Fais des vagues, améliore tes flammes, donne des frissons.

S’il te plait, lève-toi.
Nous avons besoin de toi. »

Ev’Yan Whitney

« Va, âme !… »

mort

« Va, âme !
Le prodige de ce grand départ céleste qu’on appelle la mort, c’est que ceux qui partent ne s’éloignent point. Ils sont dans un monde de clarté, mais ils assistent, témoins attendris, à notre monde de ténèbres. Ils sont en haut et tout près. Oh ! qui que vous soyez, qui avez vu s’évanouir dans la tombe un être cher, ne vous croyez pas quittés par lui. Il est toujours là. Il est à côté de vous plus que jamais. La beauté de la mort, c’est la présence. Présence inexprimable des âmes aimées, souriant à nos yeux en larmes. L’être pleuré est disparu, non parti. Nous n’apercevons plus son doux visage; nous nous sentons sous ses ailes. Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents.
Rendons justice à la mort. Ne soyons point ingrats envers elle. Elle n’est pas, comme on le dit, un écroulement et une embûche. C’est une erreur de croire qu’ici, dans cette obscurité de la fosse ouverte, tout se perd. Ici, tout se retrouve. La tombe est un lieu de restitution. Ici l’âme ressaisit l’infini; ici elle recouvre sa plénitude; ici elle rentre en possession de toute sa mystérieuse nature; elle est déliée du corps, déliée du besoin, déliée du fardeau, déliée de la fatalité. La mort est la plus grande des libertés. Elle est aussi le plus grand des progrès. La mort, c’est la montée de tout ce qui a vécu au degré supérieur. Ascension éblouissante et sacrée. Chacun reçoit son augmentation. Tout se transfigure dans la lumière et par la lumière. » Victor Hugo
Belle et lumineuse ascension Maman… 😇🕊💖✨

 

 

Dites-leurs…

conscience

« Dites-leurs qu’ils sont bien plus que des hommes …

Dites-leurs qu’ils ne sont pas leurs colères, leurs jugements ou ces déchirements qui les divisent.
Dites-leurs qu’on ne peut rien leur enlever car leurs âmes sont immortelles et qu’ils sont les dignes fils de la Vie.
Dites-leurs qu’ils sont bien plus que leurs expériences.
Dites-leurs qu’ils portent en eux des vestiges du conditionnement social mais que leurs véritables natures résident bien au-delà.
Dites-leurs de ne pas s’arrêter aux apparences d’un monde qui appuie les contradictions et le feu de la séparation.
Dites-leurs de ne pas perdre leurs vie à vouloir absolument la gagner.
Dites-leurs qu’ils ne sont pas ce qu’ils font ou défont. Car ce qu’ils font ou défont ne sont que l’écho d’une nature bien plus profonde.
Dites-leurs de se désidentifier de leurs colères et de leurs jugements.
Dites-leurs qu’ils sont des lumières pour éclairer les ténèbres.
Mais dites-leurs également qu’ils sont leurs propres ténèbres et leurs propres lumières.
Dites-leurs que la vie est une danse.
Dites-leurs de danser leurs vies et d’arrêter de la penser.
Dites-leurs encore de danser leurs vies et d’arrêter de la panser.
Dites-leurs que ceux qui s’aiment se retrouvent toujours, par delà le temps et l’espace.
Dites-leurs que la mort n’existe pas.
Dites-leurs que leurs vies est une constante renaissance.
Dites-leurs d’être en joie et de rire par delà les sermons et les serments des grandes institutions.
Dites-leurs de s’élever par delà leurs rivalités.
Dites-leurs qu’en chaque parcelle de vie tout est joie, miracle et simplicité.
Dites-leurs qu’en chaque parcelle de vie réside une lumière qui reste voilé pour celui qui n’a de cesse d’interpréter le monde.
Dites-leurs, avec des mots simples, que la vie est un miracle.
Dites-leurs que toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, font tout simplement partie du miracle de la vie.
Dites-leurs que toutes les expériences permettent de se construire et de grandir en sagesse.
Dites-leurs que tout est relié, du plus petit grain de sable aux plus grands géants stellaires…
Dites-leurs, tout cela, et bien plus, mais avec des mots simples et humains.
Dites-leurs ce que vous portez au plus profond de votre cœur,
Car c’est ce que le monde a besoin d’entendre.
Dites-leurs ce que vous avez compris avec le cœur et non ce que vous avez appris par cœur.
Dites-leurs, encore et encore, qu’ils sont bien plus que des hommes…
Dites-leurs, avec des mots simples, d’arrêter de chercher et d’être ce qu’ils sont…
Dites-leurs, toujours et encore, de se relever de la misère du jugement et de la poussière des livres,
Dites-leurs, encore et toujours, de se relever afin de vivre leurs vies.
Dites-leurs, au grand toujours, de ne pas passer à coté de leurs vies…
Dites-leurs de découvrir et d’éclairer leurs propres paysages intérieurs.
Dites-leurs qu’ils portent en eux des trésors d’éternité.
Dites-leurs qu’ils peuvent peindre l’Univers des couleurs de leurs âmes.
Dites-leurs qu’ils peuvent éclairer le monde de leur propre rayonnement.
Dites-leurs qu’il n’est pas nécessaire de parler ou de prouver quoi que soit.
Dites-leurs qu’il suffit d’être ce qu’ils sont.
Dites-leurs simplement de suivre leurs chemins.
Dites-leurs de demander à la vie de leurs apprendre à être ce qu’ils sont…
Dites-leurs tout cela et bien plus,
Mais dites-leurs avec des mots simples.
Puis ne leurs dites plus rien,
Et devenez vous-mêmes celui dont vous parlez… >>> <<<« 

Alain Degoumois

 

Et si être « trop » c’était Etre Soi ?

Etre soi

LA « TROP » FEMME.

« Elle est là. . .

La « trop » femme.

Celle qui aime trop fort, sent trop profondément, demande trop souvent, désire trop.

Là, elle prend beaucoup d’espace, avec son rire, ses courbes, son honnêteté, sa sexualité. Sa présence est aussi grande qu’un arbre, aussi large qu’une montagne. Son énergie occupe chaque crevasse de la pièce. Trop d’espace qu’elle prend…

Là, elle gêne avec son désir persistant, trop envie. Elle désire beaucoup , veut tout, trop de bonheur, trop de temps seule, trop de plaisir. Elle traversera le soufre, la rivière trouble et le feu de l’enfer pour l’obtenir. Elle risque tout pour étouffer les angoisses de son cœur et de son corps. Cela la rend dangereuse.

Elle est dangereuse.

Et là-bas, cette «trop» femme, qui fait réfléchir trop, ressent trop, s’abandonne trop. Elle avec sa pose authentique et sa confiance en soi comme elle se porte. Elle avec ses rires du ventre et son insatiable appétit et sa propension à la passion ardente. Tous les yeux sur elle, pensant qu’elle fait toujours trop, qu’elle en fait « des caisses »….

Oh, cette « trop » femme. . . Trop forte, trop dynamique, trop honnête, trop émotive, trop intelligente, trop intense, trop jolie, trop grosse ou trop mince, trop difficile, trop sensible, trop sauvage, trop intimidante, trop réussie, trop joyeuse, trop nécessiteuse,- trop .

Elle devrait se calmer un peu, être abaissée quelques fois. Quelqu’un devrait la remettre dans un endroit plus respectable. Quelqu’un devrait lui dire.

Je suis ici. . . La trop de femme, avec mon cœur trop tendre et mes trop d’émotions.

Je veux beaucoup de justice, de sincérité, d’espace, de facilité, d’intimité, de respect, d’être vue d’être comprise, de votre attention et de vos promesses à garder.

J’ai été appelée très exigeante parce que je veux ce que je veux, et intimidante à cause de l’espace que j’occupais. J’ai été appelée égoïste parce que je suis auto-aimante . J’ai été appelée une sorcière parce que je sais comment me guérir.

Et encore. . . Je me lève. Pourtant, je veux encore ressentir, je demande, je risque et je m’occupe de l’ espace .

Trop de femmes ont été confrontées à l’extermination depuis des siècles, nous avons tellement peur d’elles, terrifiées par leur grande présence, de la manière dont elles commandent le respect et brandissent la vérité de leurs sentiments. Nous avons essayé de l’étouffer chez nos soeurs, chez nos femmes, chez nos filles. Et même maintenant, même aujourd’hui, dans un certain sens, nous continuons…

Si vous avez déjà été appelée «trop» ou «excessivement émotive» ou encore trop «coincée», vous êtes probablement une femme trop forte.

Et si vous l’êtes. . . Je vous implore d’embrasser tout ce que vous êtes, de toute votre profondeur, de toute votre immensité; De conserver votre dignité et de ne jamais vous abandonner, d’irradier de montrer tout votre rayonnement.

Oubliez tout ce que vous avez entendu, votre trop-née est un cadeau ; Oh oui, celui qui peut guérir, inciter, libérer et couper directement au cœur des choses.

Ne craignez pas ce cadeau, et ne laissez personne vous en démunir. Votre trop-née est magique, c’est la médecine. Cela peut changer le monde.

Tu ne me crois pas?

Vérifie ceci: Toutes vos femmes préférées, celles qui ont fait de l’histoire, celles qui ont prêté leur voix pour changer et se sont courageusement autorisées à être exactement ce qu’elles sont. sont ou ont toutes été des « trop » Femmes !

Alors s’il te plait soit trop Femme, demande. Cherche.Développe tes envies. Bouge. Ressens. Sois Toi.

Fais des vagues, améliore tes flammes, donne des frissons.

S’il te plait, lève-toi.

Nous avons besoin de toi. »

Ev’Yan Whitney ❤️

10 leçons de vie puissantes de l’Alchimiste de Paulo Coelho

alchimiste

L’alchimiste de Paulo Coelho est l’un des livres les plus vendus de l’histoire. C’est l’histoire de Santiago, un berger en route pour réaliser sa « Légende personnelle », qui a inspiré des personnes du monde entier à réaliser leurs rêves.

Voici dix les passages et des leçons les plus populaires à appliquer à votre vie.

10 leçons de vie puissantes de l’Alchimiste :

1. La peur est un obstacle plus grand que l’obstacle lui-même

Mon coeur craint de souffrir, dit le jeune homme à l ‘alchimiste, une nuit qu’ils regardaient le ciel sans lune. Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu’aucun n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves.

Toute poursuite nouvelle nécessite l’entrée dans un territoire inexploré – c’est effrayant. Mais avec un grand risque vient une grande récompense. Les expériences que vous gagnez dans la poursuite de votre rêve en valeront la peine.

2. Ce qui est « vrai » durera toujours.

Si ce que tu as trouvé est fait de matière pure, cela ne pourrira jamais. Et tu pourras y revenir un jour. Si ce n’est qu’un instant de lumière, comme l’explosion d’une étoile, alors tu ne retrouveras rien à ton retour. Mais tu auras vu une explosion de lumière. Et cela seul aura déjà valu la peine d’être vécu

Lorsque vous êtes à la recherche de la «bonne» décision, sera récompensé celui qui résiste à l’épreuve du temps.

3. Casser la monotonie.

Quand tous les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c’est que les gens ont cessé de s’apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie.

La gratitude est la pratique de reconnaître le bien chaque journée. La vie peut facilement devenir stagnante, banale et monotone, mais cela change en fonction de ce que nous choisissons de voir.

4. Enlacer le présent.

Parce que je ne vis ni dans mon passé, ni dans mon avenir. Je n’ai que le présent, et c’est lui seul qui m’intéresse. Si tu peux demeurer toujours dans le présent, alors tu seras un homme heureux

Il ne sert à rien de résider dans le passé, ni de vous perdre en vous inquiétant de l’avenir. Dans le moment présent, vous êtes ouvert à toutes les possibilités – trouver comment vous engager avec le moment présent changera votre vie.

5. Devenir une meilleure version de vous-même crée un effet d’entraînement

C’est ce que font les alchimistes. Ils montrent que, lorsque nous cherchons à être meilleurs que nous le sommes, tout devient meilleur aussi autour de nous.

La croissance, le changement et l’évolution se tissent au sein de la réalité. Devenir une meilleure version de vous-même crée un effet d’entraînement, une attraction qui profite à tout ce qui vous entoure: votre style de vie, votre famille, vos amis, votre communauté.

6. Prendre des décisions.

Quand quelqu’un prend une décisionil se plonge en fait dans un courant impétueux qui l’emporte vers une destination quil n’a jamais entrevue, même en rêve.

Les actions découleront de la confiance de votre décision; Rester assis à attendre ne vous mènera nulle part.

7. Soyez quelque peu irréaliste.

Je vois le monde comme je souhaiterais que les choses se produisent, et non comme elles se produisent réellement.

Certaines des plus grandes inventions n’auraient pas eu lieu si les gens choisissaient d’accepter le monde tel qu’il est. Les grandes réalisations et innovations émergent d’une mentalité qui ignore l’impossible.

8. Continuez à escalader.

Le secret de la vie, c’est de tomber sept fois et se relever huit fois

Certains des plus grands romans de l’histoire ont été publiés après avoir reçu des centaines de refus. Heureusement, ces auteurs n’ont jamais abandonné.

9. Concentrez-vous sur votre propre voyage.

Tout le monde semble avoir une idée précise sur la façon dont les autres devraient mener leur vie mais aucune sur la leur.

Il est facile d’être influencé par les autres, mais vous serez misérable si vous finissez par vivre la vie de quelqu’un d’autre. Il n’y a rien de mal à prendre des conseils et à apprendre des autres, mais assurez-vous que ceux-ci s’alignent avec vos désirs et vos passions.

10. Toujours agir.

Il n’y a qu’une seule façon d’apprendre. C’est par l’action. 

Vous pouvez étudier, lire et écouter, mais l’expérience complète est quand vous prenez des mesures et des actions.

Cliquez sur le lien pour voir son livre : L’alchimiste 

Source

 

%d blogueurs aiment cette page :