LE BIEN-ETRE ET L'HARMONIE POUR L'UNITE DE SOI EN CONSCIENCE

Dans une société où les habitudes, les conditionnements, les jugements, sont devenus les balises d’une humanité endoctrinée qui agit et interagit à travers des  automatismes inconscients et rassurants, la liberté d’Être semble bien audacieuse.

Si audacieuse qu’elle crée des peurs, voire même des actions de répression par ceux que les chemins déjà tracés rassurent dans le déni de leur propre liberté.
Mais c’est bien là que le bas blesse pour les infirmes du bonheur.

La liberté d’Être est synonyme de Joie, d’expansion, de nouveauté et d’abondance.
Insulte suprême pour ceux qui ont été façonnés à croire que la vie doit être difficile, grave, sérieuse et étriquée.
Nourriture intellectuelle dont le mental et l’égo se nourrissent, arrosée de sauce « il faut et il ne faut pas» et « tu dois et tu ne dois pas ».

La Liberté d’Être est farouche, indomptable, imprévisible, attractive.
Elle est Vivance, pleine de ressources, irrévérencieuse, et créative comme une Source jaillissante qui ne cesse jamais de couler.
Elle s’accouple du laisser Être. Le laisser Être, c’est cette attitude qui consiste à ne plus se laisser enfermer dans le piège des polarités « pour » et « contre ».
Dans le laisser  être nous ne sommes plus obligés de prendre parti, d’être d’accord ou pas d’accord, de résister ou de s’écraser, de lutter et de s’affirmer.

Le laisser Être ne se nourrit pas des conflits et des oppositions car le Laisser Être est plus grand que cela.
Quand on commence à adopter l’idée que tout n’est que point de vue intéressant, nous n’avons  plus besoin d’émettre des jugements et nous pouvons également accueillir les jugements à notre égard comme étant des points de vue intéressants. Ceci nous libère des jeux réactifs de projection, séparation et souffrance qui en découlent et qui peuvent nous amener à nous réduire.
Libéré de l’emprise du mental qui ne fonctionne que dans la dualité, rien ne peut arrêter celui que les jugements n’affectent plus.
Un espace intérieur s’ouvre où la Conscience peut prendre son ampleur et nous propulser dans des sommets orgasmiques de Reliance avec tout ce qui est.
La liberté d’Être nous amène hors des sentiers battus, où peuvent surgir de nouveaux possibles.
Dans le laisser Être nous devenons une méditation en marche connectée et inspirée.

Car la Liberté d’Être, ce n’est pas ni faire ni ne pas faire, ni de prouver notre différence.
La Liberté d’Être c’est suivre le flux d’énergie et de révéler qui nous sommes vraiment au-delà de tout concept.

La Liberté d’Être demande du courage, celui de sortir du troupeau.
Mais quand on s’est engagé sur cette voie et qu’on surfe sur le flux de la vie c’est y résister qui nécessiterait du courage. Car la Liberté d’Être ne suit que son coeur et la conscience. Elle arrose et laisse croître la graine unique que nous sommes et qui ne demande qu’à se manifester et révéler sa magnificence au monde pour  aller plus loin et toujours plus loin dans les infinies possibilités de l’Être.

Site : www.meena-compagnon.com
Contact : meena.goll@free.fr
Livre à paraître en mars : « Apprivoiser le pardon »  Editions le Courrier du Livre

Source : La liberté d’être par Meena Compagnon – Soleil Levant

%d blogueurs aiment cette page :